«Vous n'avez qu'à appeler le syndic propose-t-il.
La rue collier coquin est sale.
Il faut nettoyer, encore et toujours.Rejointe par Claude Vitrez, Denise a formé avec lui un énième vieux couple de la rue Joseph-Dijon.Le syndic ouvre sur son bureau un dossier, puis feuillette, l'une après l'autre, les lettres recommandées envoyées ces trois dernières années à la mairie, à la préfecture, aux commissariats et même à Alain Juppé.Dominique Augiron vit rue Joseph Dijon, dans le 18e arrondissement de Paris.« Rien à voir avec lapéro "saucisson pinard" qui était prévu dans la Goutte dOr ».Il ne faut pas tout mélanger.Je naccuse personne, mais la coïncidence avec le match de foot Algérie-Angleterre est troublante.Ce lundi matin, ils s'interpellent, s'invectivent.Sept arrondissements, dont le 18e, ont décliné cette thématique dans leur contrat de sécurité.
Actions de prévention ciblées, mise en réseau des acteurs concernés, diagnostic commun sur «la situation prostitutionnelle à Paris», mise à labri des victimes de réseaux de prostitution, «meilleure application de larticle 316.1 du Code pénal permettant la régularisation des victimes prostituées dénonçant un réseau», figurent.
De fait, plusieurs habitants en face, affirment avoir vu des hommes senfuir après le départ du feu.
Afin denrayer ce phénomène, la Ville de Paris sest récemment dotée dune nouvelle instance de concertation.La rue Joseph Dijon est-elle une zone de non droit, comme laffirment de nombreux riverains?Dans un communiqué publié jeudi, la Ville de Paris rappelle «que la lutte contre la prostitution et le proxénétisme sont inscrits dans le Contrat parisien de sécurité signé.».Les accusations portées contre létablissement en question sont précises.Les flammes ont brûlé les façades, des vitres ont explosé, mais par miracle, le feu na pas fait de victimes.Aujourd'hui, des commerçants viennent au secours des voisins, en témoignant qu'à de nombreuses reprises un car de police était venu au 12, rue Joseph-Dijon.Pour la prochaine rencontre, des habitants mont dit quils préféraient partir.


[L_RANDNUM-10-999]