Bien sûr, ils sont tous différents des autres ces gens-là, ils ont les mêmes fringues, les mêmes gueules, écoutent la même musique, mais ils sont tous différents Pauvres gens.
Certains disent : les semblables vont bien ensemble.
Et il y a les conventions.Leur journée sera bien remplie, pour une fois Ne vous étonnez pas ensuite si vous achetez une BD ou un manga à la Fnac dy trouver des chapitres cornés voire abîmés, des traces de doigts ou de maquillage bon marché, quelques marque-pages capillaires bien graisseux.Ils ont beau dire qu'ils sont là uniquement pour amuser la galerie, c'est faux.Cependant la femme idéale qui avignon prostitution lieux fait tout parfaitement nexiste pas.Parce quil a un appareil-photo valant trois smic!Elle est autre que toi, mais tu as besoin delle.Il ne te charge daucun fardeau que tu ne peux porter.Il est cependant tout à fait clair que la décision vous revient en dernier ressort, non pas aux parents.Tout comme certains pillent les textes Jpop du Net pour remplir les pages de leur magazine mensuel, lui pille les disques de ses artistes favoris.Rien narrive par hasard En bon amateur de japoniaiseries, il aime les manga, les anime, la Jpop, et toute cette sous-culture garante de bon goût et de raffinement typiquement japonais.
Le plus terrible, cest que tout cela ne se fait pas dans le secret, mais en totale transparence.
Or ça aide énormément si on se connaît déjà au préalable, et si on sait comment lautre pense.Il donne chaleur, amitié, sécurité, compréhension.Dici quelques années, ils auront, dans le meilleur des cas, honte de leur passé lorsquils se reverront sur les photos quils eurent la connerie de filer à leurs connaissances.Les Japonais eux, y ont renoncé depuis un bail, ce serait bien trop déprimant.Admettons maintenant que le conjoint que tu désires est converti et quil a aussi été mis à lépreuve.On y trouve de tout : gothopouffes, émo-girls, mères de famille névrosées, vieilles filles en devenir, ex-fans des Jonas Brothers La communauté est plutôt accueillante, sous réserve de toujours laisser définitivement son cerveau au vestiaire et de montrer une réelle volonté dendoctrination.


[L_RANDNUM-10-999]