Certaines d'entre elles faisaient carrément le trottoir avenue du Peuple Belge, haut lieu de prostitution en plein cœur de Lille, dans les beaux quartiers.
Il sagissait nous disait-on dun autre réseau de prostitution, dont la presse officielle (La Voix du Nord, seul groupe média local) a plus ou moins parlé.Porté par lancienne ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, le texte - qui a également aboli le délit de racolage passif, emblème des années Sarkozy - pénalise désormais, après quatre ans de débat et de controverse, les clients de prostitué(e)s dune amende pouvant atteindre.La jeune femme séloigne, pieds nus, sous la chaleur assommante.Depuis deux ou trois mois, regrette-t-elle, les agressions de clients se sont multipliées.RTL nous dit même que les gamines sont seulement «attirées par largent facile».Il avait ramassé 6 mois de sursis.000 d'amende.Un peu plus dun an après son entrée en vigueur, les acteurs sur le terrain se montrent sceptiques voire en colère.En 2014, 21 mineures ont ainsi été «interpellées» par les flics, un chiffre en forte augmentation au couple libertin rennes fil des années.A Lille, les autorités constatent néanmoins "une diminution du phénomène pas forcément liée à la pénalisation du client mais plutôt à lévolution du métier."Les sans-capote maintenant cest 9 voitures sur 10, punaise ça narrête pas", soupire Célia.
Un nouveau rapport de force, cest simple renchérit Sandy, "avant je me faisais 200 euros par jour, je payais lhôtel, je mettais de largent de côté, jachetais mes cigarettes, aujourdhui si je rentre avec 60 euros à la maison, elle est belle".
Une petite entreprise de proxénétisme qui se développait grâce au rôle supposé majeur dun médecin domicilié à Roubaix (Nord qui louait des appartements à plusieurs des prostituées mises en cause nous explique VSD.
Lire la suite de larticle sur.Sans client à lhorizon.En France lunicef évoquait en 2001 le chiffre.000 mineurs prostitués, et les seules affaires qui font la une sont : Des enfants roms prostitués à la gare du nord ou à Lille DAfricaines prostituées dans des réseaux (sauf à Lille où bizarrement la presse.Mais le plus inquiétant, cest linertie des autorités, voir leur déni.La femme du médecin officiait semble-t-il en tant que "mère maquerelle et d'autres personnes ont été interpellées et relâchées dans cette affaire, notamment à Mouscron, de l'autre côté de la frontière belge.A lépoque, il a déclaré que sa mission, en gros, était daider son prochain.Dans certains bordels où se fournissait le troupeau, il y avait effectivement des mineures, mais ces bordels-là ont été vite «oubliés» par la justice.Aucun moyen de prouver que X a abusé Y à telle date, à tel endroit.


[L_RANDNUM-10-999]