Recevez le meilleur de l'actualité marocaine tous les matins.
Et comme prévu, le documentaire a soulevé une forte polémique sur les réseaux sociaux et beaucoup estiment que les pouvoirs publics ne font pas assez contre ce phénomène.
Selon un Marocain "habitué de Marrakech et de ses petites combines interrogé par les journalistes, la prostitution alimente toute l'économie locale.
Fès va se doter dun musée de la mémoire juive marocaine.Espagne : refus de la nationalité à une Marocaine qui a déclaré que Sebta est Marocaine.Maroc : des cours dalphabétisation dans echange tmax contre moto les mosquées.Une face peu reluisante de la première ville touristique du royaume que les autorités tentent bien souvent de cacher.Ce que reproche Hervé Renard à larbitre du match Maroc-Portugal (vidéo).Royal Air Maroc lance une nouvelle liaison vers Casablanca.Cette fois-ci cest une chaîne italienne qui sest rendue à Marrakech pour son reportage sur la prostitution des mineurs.Le Maroc va déployer un hôpital de campagne blagues coquines ebooks à Gaza, en Palestine.Saâd Lamjarred a payé 150.000 euros de caution.Espagne : une Marocaine jugée pour avoir «corrigé» ses enfants avec un câble électrique.Dans lune des scènes de ce reportage, on y voit une femme sur la place Jamaa El Fna proposer des filles âgées de 10 ans aux journalistes de la chaine.
Le Maroc menacé par «de grands dangers» à cause des pénuries deau.
Après plus de 20 ans de cavale, un Italien arrêté au Maroc.
TÉLÉvision - Depuis la sortie controversée du film "Much Loved" de Nabil Ayouch l'année dernière, un coup de projecteur a été jeté sur le problème de la prostitution au Maroc.Les journalistes, qui se sont fait passer pour des touristes pour mener leur enquête se sont rendus dans plusieurs lieux où la prostitution prospère, interrogeant prostituées et clients étrangers, dont certains expliquent venir "plusieurs fois par an" à Marrakech pour des relations tarifées avec des.Le Maroc hausse le ton face au Polisario et parle de «cas de guerre».Autres news, saâd Lamjarred lâché par son avocat Eric Dupond-Moretti."Il faut avoir du fric sur soi, parce que des fois si les flics vous arrêtent il faut lâcher un peu de bakchich lâche un de ces clients réguliers.France : le maire dAgde ne veut pas dun Quick Halal.Serveurs, vendeurs, chauffeurs de taxi, hôtels.





"J'ai peur d'être frappée, d'être maltraitée".
Un discours qui revient souvent dans la bouche de ces filles qui vendent leur corps pour subsister mais parviennent difficilement à s'en sortir.

[L_RANDNUM-10-999]