Il faut dire aussi que la croupe de Virginie insolemment cambrée vers la porte était un appel au viol pour les libertins en quête de festin.
Jenfonce un ou deux doigts dans sa chatte, jolie petite libertine et commence un va-et-vient de plus en plus rapide et violent.
Puis elle se laissa retomber plus violemment en sempalant jusquà la garde en poussant un soupir de plaisir.Elle avait craqué et se masturbait violemment pour tenter déteindre le feu quelle narrivait plus à contenir.Elle répondit gentiment à ses avances par la négative avec un sourire.Jai la chance que Virginie soit dotée dun organe érectile plutôt bien développé par rapport à la moyenne.Nous voulions chacun offrir à lautre une nouvelle dimension du plaisir, tout en gardant la maîtrise et la fidélité de nos sentiments.Dabord étrangement silencieux et complice, létrange trio prit vie petit à petit.Je la sentais ouverte, et ma main glissée dans son entre cuisses confirma lexcitation que javais constatée.
Le rythme était cadencé telle une machine bien réglée.Soudain, la jeune femme interrompit son activité, sans pour autant se déboîter du pieu de chair.La femme qui sétait écartée pour lui laisser la place, vint naturellement sempaler sur ce pieu, face à létalon qui grogna de satisfaction à mesure que le bassin glissait lentement vers son pubis.Et profitant de la douceur du soleil, certains couples se lancent dans de longs préliminaires.Jespère secrètement quun jour les efforts de Virginie soient récompensés, et que je puisse enfin découvrir le bonheur dune vraie gorge profonde.

Lindiscrétion était trop tentante, et nous fîmes discrètement le tour de la piscine toujours dans leau, en longeant le bord, faisant une pause lorsque nous étions au-dessus dun coin câlin intéressant.


[L_RANDNUM-10-999]