Et puis jai lu des trucs dans la presse, et jai vu des reportages.
Flickr, hotels Paris Rive Gauche cc, personne ne nous a approchés, ni touchés : je crois quon safira escort nétait vraiment pas dans le ton.Pas trop mon genre, à la base.Je me disais "les serviettes, il faut les mettre à 90, t'imagines, les mecs se sont essuyés dedans, ça doit coller.Je regardais en ayant limpression de faire quelque chose de mal, lesprit dans le brouillard, un peu excitée mais très gênée.On dit bonsoir, on donne nos noms, et on sapprête à découvrir lendroit, mais le patron nous arrête et nous dit : "Attendez deux minutes, on ne va pas vous lâcher dans la jungle comme ça!".Là, on a découvert des espèces de box.
Je ne savais plus où me mettre.
Voir ça en vrai, sans écran, sans barrière, cest incroyable.
United Kingdom 86444, if a woman calls you bro vodafone, Orange, 3, O2, brazil 40404, nextel, TIM.Et tout le monde regardait en silence, les mecs se masturbaient au-dessus d'elle.Bharti Airtel, Videocon, Reliance, indonesia 89887, aXIS, 3, Telkomsel, turbo echange standard suisse Indosat, XL Axiata.Vu les tarifs (plus de 50 je me suis dit que léchangisme, cétait un truc de riches, pour ceux qui veulent aller dans ce genre dendroits.Il ny avait rien de festif dans tout.Je nai même pas compris comment on y accédait.



Lidée daller tous les deux dans ce genre dendroits, cétait tellement inimaginable Enfin bon.
Le mélange roman/chocolat me remet en forme.
Dans le couloir, à côté, une fille accroupie masturbait un homme.


[L_RANDNUM-10-999]